Posts Tagged ‘pub’

h1

Concours

septembre 21, 2009

Si vous avez du temps à perdre, ce concours est pour vous. Le défi est de retrouver quelque part la pub de Kinder Chocolat où on voit niaisement une famille faire l’apologie du chocolat comme si c’était du bon lait frais.

(Deux gosses parfaitement ariens courrant dans un jardin American Dream Style) « _Papa, Papa, tu nous offres une gourmandise? »
(Le Papa) _ Tenez, les enfants: achetez ce que vous voulez.
(La Maman) _ Mais voyons, Michel! J’ai toujours Kinder Chocolat à la maison! »

Voilà… moi j’ai pas trouvé. Par contre, j’ai trouvé la version en espagnol, ou le papa s’appelle Carlos, et, franchement, ça gâche tout…

Publicités
h1

mars 24, 2009

I have to admit, my friend Aengus is posting more than me, lately… I mean: he shows me amazing things, I post. I was even wondering if he would actually consider doing it for real, with some of his great writing, that can only better than my shallow comentaries (would you, honey? Yeah.. didn’t think so…)

So, today, the stolen idea is going to be Alrik Koudenburg and Joost van Bleiswijk for the ad Agency Nothing, in Amsterdam. Here‘s a cooler text about it.

3342043604_5d04763c1f3342043076_ba070653233341210681_5e8bfe735f3341210539_9a71156b2d3341210349_9a714befbe13341209721_4ec82bdf883341209543_2ee2ff7ff213341210223_1cb460521e2

Ce post, semblable à celui de l’ordinateur en carton, est un petit clin d’oeil à Nicolas qui s’interroge sur le carton, et à mes lecteurs paranos qui croient que tout va toujours prendre feu.

h1

Packaging de capotes: humour noir

mars 15, 2009

Je ne me souviens plus très bien exactment comment je suis tombée sur ce produit (certainement sur NOTCOT ou Packaging/UQAM) mais je l’avait gardé dans un coin pour le poster absolument.

Ce sont ces préservatifs, complètement normaux. Le marketing, comme tous les marketings, veut accomplir son rôle et inciter le consommateur à utiliser le produit. Comment? En rappelant ce que le non-usage du produit peux causer.

image2Ce qui est interessant ici, c’est que le packaging profite de l’ouverture même du produit pour donner au geste une toute autre signification. Vu comme ça, on comprend encore. Mais ça ne vous ferait pas bizarre, vous, de vous balader avec un stock de capotes estampées de la tête d’Hitler?