h1

A quoi ressemble une enfance dans le Var

avril 2, 2009

Quand j’étais petite je voulais être rousse, avoir des yeux verts ou marrons très clairs, et quelques taches de rousseur. Je rêvais d’un amoureux, qui viendrait me chercher après les cours avec une marguerite à la main. Je trouvais que les dames en maillot une pièce étaient toujours plus élégantes que celles en bikini, mais moi, je me vantait de paraître un peu garçon manqué. Mon père m’appelait grunge et ma mère aurait préféré ne pas laver mes tee shirts tous les jours.

J’avais une cabane dans la fôret, et une fois, on y a mis des pièges contre les envahisseurs. On fabriquait nos télécommandes pour appeler les extraterrestres en polystyrène et brindilles. Le jour où je me suis dit qu’il fallait que je gagne quelques sous, j’ai mis fin à ces jeux non productifs et j’ai commencé à peindre des masques en papier pour les vendre devant la maison. Aujourd’hui je sais que si je voyais une petite fille qui vend des masques colorés sur le trottoir, je lui en achèterai un.

J’ai eu un chien qui s’appelait Roudoudou et je ne l’aimait pas beaucoup. Une tortue qui s’appelait Marguerite et je l’aimais encore moins. Le jour où elle a vomit un acide qui a corrodé ma chaise de mickey je l’aima encore moins. Aujourd’hui je sais que le vomis des tortues est acide.

Je sais aussi que « pour toujours » finit toujours, que la soupe et les épinards c’est très bon, que les lys sont plus jolis que les marguerites, que les boules de polystyrène partout dans une forêt c’est pas top et que mon chien n’est pas allé au paradis des chiens.

8 commentaires

  1. ça ne m’étonne pas que tu n’aimais pas Roudoudou et la tortue, pq c’était mon chien, et ma tortue!


  2. Hahaha! je sais, je ne revendique même pas😉
    Mais que roudoudou était très moche, ça, il l’était!! Pis une tortue, c’est moche par définition aussi… alord quand en plus ça vomir acide, ça n’a rien d’aimable pour moi😛


  3. J’adore ce post! Surtout le dernier paragraphe, CQFD…
    PS : et moi j’ai tjs rêvé d’être latine, brune aux cheveux lisses…🙂


  4. Comme quoi, l’herbe est toujours plus verte chez le voisin… Quand j’étais petite, j’ai une une longue phase cheveux bouclés. On m’avait souvent dit: on veut ce qu’on n’a pas, et moi je me disais que je n’étais pas d’accord, et que si j’avais des cheveux lisses, je serai contente avec ce que j’aurais. Aujourd’hui, je les ai. Je me dis que c’est grâce aux veux qu’on fait quand on souffle les bougies d’anniversaire, parce que je l’ai demandé 2x😉
    Et ben… je confirme: je regrette mes boucles, CQFD.


  5. que lindo esse post! nossa visão sobre a nossa infância – com nossos sonhos, nossas fragilidades – é sempre poesia. ainda mais quando você a transforma em belas palavras. beijos.


  6. Un texte de fille, mais mignon qd même!🙂


  7. Ce n’est pas un texte de fille c’est un texte de poésie ! ça pourrait aussi être une jolie chanson. Merci pour ce bel interlude…


  8. Ah, bah je t’en prie, chante-la nous, je la posterai avec plaisir!😉



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :