h1

Time is contagious; Everybody is getting old

octobre 17, 2008

Oui, oui, me voilà de retour! J’avoue que j’avais un petit peu zappé ce blog à cause du voyage, mais on n’a pas manqué à me le rappeler, alors voici deux trois mots de plus pour compléter la dose d’inutilité quotidienne que nous consommons tous si religieusement chaque jour. 

En parlant de jour, notez celui-ci, qui est celui de mon anniversaire. Je n’aime pas vraiment mes anniversaires, et ce pour plusieurs raisons.

D’une part parce que je sais que je serai réveillée à 00:01 no matter what par quelqu’un qui se fera un plaisir d’être le premier à me le souhaiter. Á celui-ci je ne dirai jamais que je DÉTESTE être réveillée, surtout quand la dite date tombe en semaine, et que j’ai cours le matin. (Oui j’assume complètement mon manque de touch et mon insensibilité…)

Autre chose chiante sur les anniversaires: dans une époque où les appels téléphoniques sont coûteux donc en voie de disparition, tout se fait par sms, mail, facebook, orkut, signe de fumée, bref, tout ce qui facilite la vie de celui qui les envoie et qui complique celle de qui les reçoit. Je le dis sans hypocrisie car je suis la première à envoyer les salutations virtuelles à des gens avec qui je ne suis plus vraiment en contact. Mais c’est vrai que le temps qu’on passe à y répondre (parce que je suis une fille old school) va un peu à l’encontre des propres messages qu’on reçoit, disant toujours: profite bien de ta journée. Bah écoutez, on va essayer!

Bon, sinon il y a aussi la tentation de répondre un message standart à tout le monde, mais ça c’est vrai que j’évite. Et je me demande franchement pourquoi finalement…

Finalement, je ne parlerai pas de la pression de l’âge qui tombe parce que c’est un peu ridicule à 23 ans, mais plutôt de la tristesse de voir que ce qui rendait un anniversaire intéressant (les cadeaux, bien sûr, soyons francs) s’offrent de façon inversement proportionnelle à l’âge qu’on a… Génial.

Bon, sur ce je vous laisse, time is money (or not…) and is contagious. Et pour rester dans les citations irlandaises, comme dirait mon cher ami perdu dans son île, du moment que nous ne sommes pas des fromages, l’âge reste sans importance.

One comment

  1. Marie,
    bom, só a conheço virtualmente. Então…Feliz Aniversário!! E espero ter aproveitado bem o seu dia…lol
    Beijos brasileiros!



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :