h1

Sur l’art de s’emmerder

août 28, 2008

Après facilement un an, je peux dire qu’aujourd’hui, je m’emmerde. Enfin, je dis je m’emmerde mais ça doit faire une heure que je tourne en bourrique sur le net à essayer de trouver une bonne façon de faire un blog sur mac, facile et rapidement. Donc on va dire que depuis une heure, je ne m’emmerde plus. Mais bon.

En gros, je ne fais rien de productif. Je n’ai rien de marqué pour aujourd’hui ni les jours à venir; je m’emmerde, donc. Ceci dit, je sais que je saurai dresser une liste de choses que j’ai promise de faire aussitôt que j’avais d temps libre. Maintenant que j’en ai, je ne retrouve plus la motiv’ de les faire. C’est ça, l’art de s’emmerder.

C’est savoir qu’on a une plie d’AMCà lire, qu’on n’a même pas ouverte encore. Des AMC et des bouquains qu’on devra rendre avant la rentrée, et on le fera certainement sans les avoir lus.

C’est se dire que si on veut décrocher ce stage, faut bien commencer à distribuer sincèrement les CVs (non, les deux agence où on s’est montré super sympa avec moi en me disant qu’on me rappellera dès qu’on aura de nouveaux projets en cours ne suffisent pas…).

C’est voir qu’on a du linge à apporter à Émmaüs et oublier toute la semaine d’aller googler l’adresse de la maison la plus proche (et du coup échasser la pile de fringues dans le couloir tous les jours de cette semaine).

Ceci dit, il y a d’autres petits projets que je veux réaliser. Je suis sure, en plus, qu’une fois que je commence, je peux être super efficace, les cocher de ma to-do liste et me dire que non, je n’ai pas usé inutilement de mon temps. D’abord, il faudrait bien que je fasse mon book. Ou mon Portfolio, je sais jamais comment il faut appeler ce truc. Ensuite, je me suis un jour promise que je rédigerai un texte que je puisse un jour appeler manuscrit, que je puisse un jour appeler livre. Oui, c’est cucul, je sais. Mais je vous demande pas votre avis (enfin, si: apparemment, il y a un petit link « commentaires » en bas de ce truc, alors ce serait quand même marrant).

Donc voilà. Tout ça pour dire (ah oui, je veux recommencer à peindre aussi…) qu’avec tout ça, je suis en train de rédiger un blog. Je n’avance les choses en rien. Mais au moins je ne m’emmerde plus.

6 commentaires

  1. Salut!

    J’ai lu tout ton blog! Me suis pas emerder… mais je culpabilise énormément! Car, lire d’autres façons de penser est certes louable, mais le faire pendant que l’on a des partiels (ou mille autres trucs à faire)…

    Et je sais que je peux faire des milliers de choses, et qu’en les faisant, je les ferai super bien. Pourquoi j’ai l’impression que la procrastination touche beaucoup plus les gens ayant fait des études (et donc qui prennent du recul et réflechissent trop?!) que les gens ayant fait de courtes études, voire pas du tout…

    Pourquoi l’on a trop tendance à intellectualiser ce qui nous arrive? ou nous arrive pas?!

    Si tu me trouves la solution, dis le moi! Apparemment, je n’ai pas fini de baiser cette pute!


  2. Waa… si il y avait des degrés de procrastination, tu serais probablement plus avancé que moi, en tout cas en ce qui concerne la « théorie procrastina…tique(?) ». En fait, je n’ai jamais fait le lien entre le niveau d’études et la procrastination. Je m’y pencherai. Mais au tac-au-tac, je suis tentée de dire que c’est plus lié à ceux dont les activités sont, en effet, plus intellectuelles que pratiques, et ce pour une seule raison: on n’en voit (physiquement) jamais la fin! Alors que faire la vaisselle ou autres petites choses (cf la vidéo de ce post), bah ça parrait beaucoup plus réconfortant, parce qu’au bout d’un temps x, le travail est fait, et ca se voit!
    C’est pour ça que je fais mon lit, je répons des posts😉, je dépossière ma chaîne hi-fi, je sors les poubelles, etc etc…
    A la prochaine, pour un nouvel épisode de nos conversations procrastinatrices!


  3. Je t’aime! T’as trouvé la solution! Se rendre utile tout le temps! Pas de repos! C’est comme cela que ma mere décrivait mon grand pere: il touchait a tout. Et la maison était toujours resplendissante. C’est ca le secret. Merci Mary!


  4. C’est cool, mais en attendant, faut quand même que tu fasses le « vrai » boulot que tu dois faire vraiment!😉 Et ÇA, si toi tu trouves une façon d’être efficace, je suis preneuse!


  5. Touché! Not yet!


  6. ah oui, j’oubliais! tu me parles de degré de procrastination… et qu’apparemment je suis bien atteint, et bien permet moi de te dire, que le jour où tu remettras à plus tard le fait de dormir la nuit (en toute normalité) et que tu décides de te coucher seulement vers 6 heures du matin… tu seras la reine de la procrastination!
    and i’m HD ready the king😉

    salutations! and take good care!



Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :