h1

Notre cher ami Érasme

août 28, 2008

Donc oui, je fais partie de ce vaste groupe de gens qui partent de chez eux et aterrissent dans un pays qui ne parle pas notre langue. Moi, j’ai choisi l’Allemagne. J’ai eu de la chance sur ce coup-ci, parce que la plupart du temps, en tout cas dans notre chère école d’archi, on ne choisit pas vraiment ou on va. Du coup, je pense que ça relève un peu de la même folie qui nous faisait rêver, quand on était petits, à pointer du doigt un pays x du globe-monde, en s’imaginant qu’on le visiterait.

J’ai choisi l’Allemagne pour mes bonnes raisons, on s’en fiche. Je ne regrette en rien mon choix. Je ne vais pas venter les mérites d’apprendre à l’étranger; les catalogues Érasmus le feront très bien.

Je me souviens encore de quand j’ai déménagé. Voir que toute notre petite vie rentre dans 3 valises. Lourdes, certes, mais valises quand même.

En arrivant dans le WG, je demande à celui qui m’accueille (c’est pas dans mon école qu’il y aura quelqu’un pour accueillir les Erasmus…): on est combien dans chaque appart? 7, il me répond. Moi qui m’attendais à ce qu’il me réponde 2 ou 3, je te dis pas le choc. Air blasé, je répond « Ah… »

Les autres 6 en question, n’ont pas fait tellement de différence. Enfin… Il a avait 2 autres filles, le reste des chambres étaient occupées par la gente masculine. Je n’ai pas l’intention de faire de grandes généralisations, mais des 4 mecs, je pense en avoir tiré une demi heure de conversation au total, en un an, et en sommant le temps des 4. Et je ne suis pas sure que dans cette demi heure, je ne sois pas la protagoniste du dialogue… Bref.

Heureusement donc qu’il y avait les filles. Une est arrivée en même temps que moi. L’autre, au 2e semestre. Alors que nos chers amis colloc’s nous fuiaient comme des rats dans leur trou, nous autres laissions nos portes de chambre ouvertes, musique à fond, repas à 3, t’as pas une planche à lisser? Elle est où la grande casserole?

Nos amis masculins (il en faut toujours; je fais partie de ce vaste grupe de filles qui s’entendent mieux avec les mecs… C’est très courrant, je constate) habitaient d’autres WG. Donc ce n’était pas à eux qu’on s’y prenait pour râler parce que le siège de la cuvette, ça se baisse.

Je ne me suis pas décidée à poster des images de nos (inoubliables….) soirées, parce que déjà que tout ça n’interesse personne, alors les photos d’inconus, j’ose à peine imaginer. Mais je ne peux pas omettre qu’elles furent l’attraction principale du séjour. Régulières et internationales. Comme on les aime.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :